Traitements chirurgicaux et varices : comment retrouver de belles jambes

DansChirurgie du corps Le08.12.2017

À ce jour, n’importe qui peut avoir des varices et on estime que jusqu’à 30 % de la population peut en souffrir. Toutefois, certains facteurs comme le sexe – les femmes sont touchées 2 à 3 fois plus que les hommes – et l’âge – débutent habituellement vers la mi-trentaine et s’accentuent avec l’âge – augmentent les risques de varices.

 

Origine et causes

 

Alors qu’on peut dire qu’il existe plusieurs sortent de varices prenant souche sur les jambes, les vraies varices viennent généralement d’une incompétence des valves qui doivent être présentes dans les veines des jambes. Le sang stagne dans le système veineux superficiel et amène les veines atteintes à être anormalement dilatées. Ceci amène donc l’apparence de cordons, parfois tortueux et anormaux, sur les jambes. L’anomalie dans les veines de gros calibres peut aussi se répercuter dans les veines de plus petits calibres.

 

Différents traitements selon la nature

 

Dans la perspective où multiples types de varices existent, une évaluation à faire en amont afin d’orienter un traitement approprié s’impose. Lorsque le problème est constitué de petits, voire très petits vaisseaux, nous pouvons alors faire coaguler ceux-ci avec un laser de type Nd-Yag ou autre. L’autre éventail de traitements consiste à injecter un produit sclérosant afin d’obstruer le vaisseau; dans ce cas, il faut idéalement pouvoir canuler celui-ci avec une petite aiguille. Quand la taille des vaisseaux est importante, il faut se tourner vers un médecin ayant un intérêt pour la phlébologie. Enfin, dans certaines situations, il faut parfois considérer des procédures plus invasives impliquant possiblement l’utilisation d’un laser en intravasculaire ou directement par le retrait de façon chirurgicale, là où les veines sont dans un état problématique.